Programme

Horaire de la journée disponible pour impression



Programme détaillé disponible pour impression

Programme JEC 2020.pdf
Programme JEC 2020_Détaillé_Final.pdf

8h30-8h35

MOT DE BIENVENUE

8h35-10h00

PLÉNIÈRE D'OUVERTURE

La création comme territoire de relations et d'expression: Des origines jusqu'à aujourd'hui, évolution et questionnements éthique en santé mentale; lorsque l'art s'en mêle

Pour LES IMPATIENTS:

Lorraine Palardy, précieuse fondatrice des Impatients

Amélie Pellerin, artiste-responsable des ateliers (adultes et jeunes) aux Impatients


Résumé de la présentation:

Par cette conférence d'ouverture nous voudrions vous présenter Les Impatients et aborder la position particulière, unique, de notre organisation, ainsi que tous les enjeux éthiques qui l'ont traversée, des débuts jusqu'à aujourd'hui. Nous vous raconterons comment Les Impatients remettent en question les façons de faire, de grandir, d'être comme organisme; ils bousculent les conventions et inventent leur propre chemin, dans la marge.

Dès sa genèse, Les Impatients ont choisi de travailler la création et l'expression artistique dans le vaste territoire de la santé mentale en engageant d'abord des artistes. À travers cette communication, nous aimerions vous faire goûter cette posture et ses enjeux de l'intérieur, par la parole d'une artiste responsable des ateliers pour adultes et pour jeunes.

Nous voudrions aussi vous parler de nos Impatients, de ce que cette relation entre l'art et l'humain implique, comment cette expérience avance, évolue et grandit, bref, comment, à travers les enjeux que les ateliers font émerger, nous nous questionnons, nous apprenons, un crayon à la main et des couleurs dans le cœur !

Objectifs de la présentation:

  • Réfléchir aux enjeux changeants présents dans la démarche des Impatients, à travers le temps. Des débuts à aujourd'hui, quels enjeux éthiques nous traversent ?
  • Les Impatients créent au fur et à mesure leur propre modèle de structure : illustrer comment Les Impatients ont su bousculer les conventions par des réalisations surprenantes, des projets créatifs, ancrés dans la différence.
  • POSTURE D'ARTISTE : réflexions poétiques et éthiques que font émerger ce type d'atelier, entre l'art et l'humain, dans le vaste territoire de la santé mentale...
  • Identifier les questionnements et réflexions éthiques qui surgissent dans le contexte précis des ateliers de création avec les jeunes.

10h00-11h00

TEDÉTHIQUES

Les TedÉthiques sont de retour pour la 3e JEC. Au cours de cette séance bien appréciée des participants, 4 conférenciers chevronnés seront invités à réfléchir à une problématique ou une idée importante en éthique clinique et santé mentale. Les présentations sont très courtes (12 minutes) et elles ne sont pas suivies de périodes de questions. Les participants sont invités à échanger avec les conférenciers lors des pauses au cours de la journée.


Construire une solidarité communautaire autour de nos citoyens les plus vulnérables

Olivier Farmer, MD, Psychiatre


Résumé de la présentation:

À travers des leçons apprises dans son travail avec la clientèle en situation d’itinérance du centre-ville de Montréal, et le développement de programmes de collaboration avec le milieu communautaire tel que le PRISM (Programme de Réaffiliation et Santé Mentale) et le SII (Suivi Intensif Itinérance), le psychiatre Olivier Farmer propose de miser davantage sur les services psychiatriques de proximité pour réduire l’impact de la maladie mentale et favoriser la solidarité communautaire lorsque les personnes vivent des crises de santé mentale.

Objectifs de la présentation:

  • Prendre acte que nos structures de soins sont souvent inadaptées et source de souffrance pour nos patients.
  • Trouver des moyens de soutenir et mobiliser les forces vives communautaires au profit de nos patients.
  • Rendre nos structures de soins plus flexibles, adaptées et intégrées au tissu social et communautaire.

Choisir de protéger les capacités d’agir des personnes

Nicolas Bergeron, MD, Psychiatre


Résumé de la présentation:

Les organisations humanitaires offrent une assistance aux personnes en situation de grande vulnérabilité ou d’exclusion. Pourtant, les plus grandes difficultés rencontrées se retrouvent à l’intérieur même de nos systèmes sociaux, comme des barrières à l’accès à la santé, un droit reconnu comme fondamental. Collectivement, quelles responsabilités avons-nous vis-à-vis des personnes fuyant la violence des guerres, de la pauvreté, des inégalités et de la désaffiliation sociale? Comment ces personnes peuvent-elles préserver ou retrouver leur capacité d’agir? Le Dr Bergeron explore ces questions à travers une caractéristique importante du soin : sa dimension politique.

Objectifs de la présentation:

  • Décrire les enjeux cliniques et éthiques rencontrés par une organisation humanitaire comme Médecins du Monde.
  • Distinguer les différentes sphères d’action disponibles afin d’améliorer l’accès à la santé pour les personnes.
  • Débattre à propos des tensions qui existent entre la protection des systèmes sociopolitiques et celle des personnes.

Que veut dire se dévoiler lorsque l'on a un problème de santé mentale?

Bernard Saulnier, Patient partenaire


Résumé de la présentation:

En tant que patient partenaire ayant une riche expérience du vécu avec la maladie, M. Bernard Saulnier témoignera dans cette présentation du dévoilement chez une personne atteinte d'un trouble de santé mentale. Cela permettra en outre de comprendre ce qu'est le rétablissement et comment M. Saulnier a cessé de consommer.

Objectifs de la présentation:

  • Comprendre ce qu'est le rétablissement.
  • Démontrer pourquoi il importe de se dévoiler.
  • Expliquer comment M. Saulnier a cessé de consommer.

Problèmes de santé mentale et problèmes de société : liens intimes et dilemmes éthiques

Marcelo Otero, PhD, Sociologue


Résumé de la présentation:

Les problèmes de santé mentale sont indissociables des problèmes de société qu’ils incarnent, révèlent ou provoquent. On ne souffre pas, on ne dysfonctionne pas, on ne produit pas les mêmes symptômes selon les sociétés et les époques dans lesquels on vit. Qu’est-ce que nous révèle aujourd’hui la montée fulgurante des « anxiodépressions » qui affectent un nombre effarant de personnes et à quels dilemmes éthiques nous confronte ? Que penser de ce qu’on appelle les « troubles sévères et persistants » qui se concentrent sur une petite partie des individus les rendant tantôt vulnérables tantôt dangereux pour eux-mêmes ou les autres ? Bref, quels sont les liens entre folie et société.

Objectifs de la présentation:

  • Comprendre le rôle de la sociologie dans l’analyse des problèmes de santé mentale.
  • Comprendre les dilemmes éthiques que la montée des « anxiodépressions » pose à nos sociétés actuelles
  • Discuter les défis sociaux que les « troubles sévères et persistants » affectant à une minorité de la population posent au vivre ensemble.

11h00-11h30

PAUSE PLAISIR

PROJECTION ARTISTIQUE LES IMPATIENTS

11h30-12h30

PLÉNIÈRE DU MATIN

Souffrance psychique et aide médicale à mourir

Mona Gupta, MD, Psychiatre


Résumé de la présentation:

La Loi concernant les soins de fin de vie prévoit qu’une personne peut recevoir l’aide médicale à mourir (l'AMM) si sa demande satisfait six conditions. L’une de ces conditions requiert que la personne « éprouve des souffrances physiques ou psychiques constantes, insupportables et qui ne peuvent être apaisées dans des conditions qu’elle juge tolérables ». Selon la loi québécoise, il appartient aux deux médecins examinateurs de déterminer si la personne satisfait ces conditions. Cette exigence légale ouvre la porte à plusieurs questions cliniques et éthiques fondamentales. La souffrance est quelle sorte de phénomène? Comment pourrait-on avoir accès à la souffrance d'autrui? Même s'il est possible de saisir la souffrance d'autrui, est-il éthique de la juger? Dans cette présentation, Dre Gupta explore ces questions en utilisant quelques outils de la psychiatrie.

Objectifs de la présentation:

  • Comprendre la notion de souffrance psychique.
  • Explorer l'idée de saisir la souffrance d’autrui.
  • Identifier les enjeux éthiques entourant la notion de souffrance psychique dans le contexte de l'AMM.

12h30-13h30

DÎNER

13h30-14h30

SÉANCE DE PRÉSENTATIONS ORALES

Résumé général de la séance:

La recherche en éthique clinique connait un essor important. Les questions posées sont d’une grande diversité et les méthodes choisies pour les explorer tout aussi variées.

Objectifs de la séance:

  • Développer son approche critique des problématiques en éthique clinique d’actualité.
  • Découvrir les nouveautés en recherche et en innovation en éthique clinique.
  • Développer ses connaissances en méthodes de recherche en éthique clinique.

Conférenciers:

  • Karine Boucher: Le Cinéthique comme outil pédagogique en éthique clinique
  • Mélissa Waldner: Child mental health ethics norms, principles and guidelines: A scoping review protocol
  • Bertrand Lavoie: La salle d'urgence et le pluralisme des valeurs, entre distance et proximité
  • Émilie Thivierge: Fragilité et résilience: perspectives parentales de la prématurité extrême

14h30-15h15

SÉANCE D'AFFICHES GUIDÉE

Résumé général de la séance:

La recherche en éthique clinique connait un essor important. Les questions posées sont d’une grande diversité et les méthodes choisies pour les explorer tout aussi variées.

Objectifs de la séance:

  • Développer son approche critique des problématiques en éthique clinique d’actualité.
  • Découvrir les nouveautés en recherche et en innovation en éthique clinique.
  • Développer ses connaissances en méthodes de recherche en éthique clinique.

Conférenciers:

  • Justine Fortin: Enrichir notre compréhension de la vulnérabilité grâce aux expériences et aux perspectives des personnes vivant avec une maladie mentale
  • Ariane Quintal: Un projet de recherche-action participative axé sur la compréhension et la résolution des situations éthiquement problématiques liées aux maladies rares
  • Émilie Thivierge: Le verre à moitié plein: la perspective et le regret décisionnel des parents d'enfants nés extrêmement prématurés
  • Kim Chagnon: Comment engager les enfants en tant que patients-partenaires: Recension exploratoire des écrits
  • Vanessa Chenel: La trajectoire de vie : un outil de soutien à la discussion pour les consultations en éthique clinique
  • Marta Martisella: Étude longitudinale et développement d’indicateurs et de mesures de suivi et d’évaluation en soins palliatifs pédiatriques au CHU Sainte-Justine
  • Amaryllis Ferrand: Factors that can influence medical prognosis: A scoping review

15h15-16h00

ATELIER ABORDER UN ENJEU D'ÉTHIQUE CLINIQUE

Identifier, analyser et résoudre des problématiques humaines complexes en santé mentale

Antoine Payot, MD, PhD, Pédiatre néonatalogiste

Marie-Ève Bouthillier, PhD, Éthicienne clinique


Résumé de l’atelier:

Deux éthiciens chevronnés et chefs de file au niveau national et international, Dr. Antoine Payot et Prof. Marie-Ève Bouthillier, présenteront leurs réflexions sur des cas éthiques complexes impliquant des problématiques de santé mentale. Cette plénière est une occasion unique pour les cliniciens et les éthiciens d’acquérir des astuces pour aborder les enjeux éthiques qui surviennent dans la pratique clinique et dans la consultation en éthique clinique. À partir de vignettes cliniques illustrant des situations cliniques en santé mentale, les présentateurs discuteront à la fois des enjeux éthiques et des processus d’analyse favorables à la résolution de ce type de problèmes complexes.

Objectifs de l’atelier:

  • Apprendre à discerner une question éthique en contexte de santé mentale.
  • Développer des pistes d'analyse pour aborder et approfondir ce type de problématique éthique dans la pratique.
  • Découvrir des astuces créatives pour résoudre des problématiques humaines complexes

16h00-17h00

PLÉNIÈRE DE FIN DE JOURNÉE

Médecine familiale et santé mentale: enjeux cliniques, pédagogiques et éthiques

Philippe Karazivan, MD MSc(Ed), Médecin de famille

Marie Leclaire, PhD, Psychologue

Cedric Andres, MD, Psychiatre

Marie-Pierre Codsi, MD, Médecin de famille


Résumé de la présentation:

Dans cette table ronde de clôture, une équipe interdisciplinaire présentera les réflexions cliniques, pédagogiques et épistémologiques inspirées d’une expérience de collaboration centrée sur l’enseignement de l’évaluation et la prise en charge des problèmes de santé mentale en médecine familiale. Les travaux de cette équipe ont déjà été l’objet de publications sur le sujet, dont Les médecins de famille et la santé mentale : une expertise en mal de reconnaissance ou une pratique différente de celle des psychiatres? (Santé mentale au Québec, 2017;42) et Nos raisons commune de déprimer (Liberté, n 309, 2015). En dressant les contours du paradigme dominant de l’évaluation et du traitements des troubles mentaux, et la manière dont celui-ci est interprété en médecine familiale, ils discuteront de la fonction de l’approche théorique du clinicien dans la rencontre avec le patient et soulèveront les principaux enjeux cliniques et éthiques auxquels ils sont confrontés dans leur pratique clinique et pédagogique.

Objectifs de la présentation:

  • Révéler la spécificité de la pratique de la médecine familiale en santé mentale
  • Décrire les difficultés et paradoxes liés au paradigme dominant d’évaluation et de traitements des troubles mentaux dans cette pratique de première ligne
  • Présenter les quatre problématiques scientifiques qui font objet de débat dans la littérature internationale sur les troubles mentaux et discuter de leurs répercussions cliniques et éthiques en première ligne

17h00-18h00

COCKTAIL DE FERMETURE