Biographies

Conférenciers invités

PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE

Marie-Eve Bouthillier

Marie-Ève Bouthillier est professeure adjointe de clinique au Département de médecine de famille et médecine d'urgence à la Faculté de médecine de l'Université de Montréal. Elle est la responsable des stages au sein du Programme d'éthique clinique de la Faculté de médecine. Elle est la maître-d ’œuvre du développement de l’éthique clinique à Laval depuis 2005, qui a permis de créer, en 2012, le Centre d’éthique. Sa grande expérience en éthique au sein du réseau de la santé fait d’elle une référence en matière de pratique professionnelle de l’intervention en éthique clinique, ainsi qu’en matière de développement et d’intégration d’un service de consultation en éthique au sein d’un établissement. Elle siège également au comité d’excellence clinique en services sociaux (jeunes – santé mentale – dépendance) à l’Institut national d'excellence en santé et en services sociaux. Au début de la pandémie en mars 2020, elle a été mandatée par la sous-ministre adjointe responsable de la gestion de la pandémie au MSSS, Dre Lucie Opatrny, pour les enjeux éthiques de la pandémie COVID-19. En plus de créer le comité éthique COVID-19, elle a mené plusieurs travaux pour soutenir la prise de décision éthique face à des situations complexes engendrés par la pandémie COVID-19.

Luce Des Aulniers

Luce DES AULNIERS poursuit depuis 1976 une analyse des rapports humains à la mort marquée par l’exploration des liens entre le psychisme et la culture et des engagements de chercheuse en maints milieux. Formée en plusieurs disciplines et en anthropologie (Doctorat d’État, Paris-V), elle a fondé à l’UQÀM en 1980 le premier programme interdisciplinaire (2e cycle) en études sur la mort et le deuil. Pédagogue reconnue par des générations d’étudiant.e.s, investie dans maintes directions d’apprentis-chercheurs, son souci éducatif passe aussi par les média. LDA a publié plus de 400 articles et une partie de ses conférences, ateliers et formations, notamment avec des intervenants en santé, des groupes populaires et interculturels. Outre les représentations de la mort à travers les arts et les média, ses travaux concernent principalement les pratiques mises en place lors de la maladie grave (L’Harmattan, 1997) et les politiques de fin de vie, la fascination comme un de nos langages contemporains clés face à la mort (PUQ, 2009), les sources culturelles, cliniques, socio-relationnelles de la demande à mourir (dialogue avec Dr. B. J. Lapointe, Somme Toute, 2018). Son dernier ouvrage, Le Temps des mortels (Boréal, 2020) pose les questions actuelles de la ritualité funéraire et du deuil dans l’histoire des civilisations et dans le rapport au temps contemporain, incluant en crise pandémique. Elle a été professeure associée à cinq universités et membre de comités scientifiques en francophonie. Elle est professeure émérite au Département de communication sociale et publique de l’UQÀM.

Mary-Dailey Desmarais

Mary-Dailey Desmarais est conservatrice en chef au Musée des Beaux-Arts de Montréal (MBAM). Entrée au MBAM en 2014 comme commissaire associée, Mary-Dailey Desmarais a été nommée au poste de conservatrice de l’art moderne international en 2015, puis, en 2018, au poste de conservatrice de l’art moderne et contemporain international. Elle a assuré le commissariat de grandes expositions incluant Paris au temps du Postimpressionnisme : Signac et les Indépendants (2020) et Il était une fois… le western : une mythologie entre art et cinéma (2017) dont le catalogue a été récompensé de plusieurs prix. Elle a aussi été la commissaire des expositions découvertes, tels que Volte Face (2019) et « Tant le moindre de mes atomes t’appartient intimement » (2019). Ses écrits ont été publiés dans revues savantes, anthologies, catalogues d’exposition et magazines d’art, et elle a été conférencière dans des institutions artistiques et académiques à travers l’Amérique du Nord. Ancienne membre du conseil d’administration du Musée d’art contemporain de Montréal, elle en a présidé le comité de programmation. Elle siège actuellement au conseil de direction du Clark Art Institute et au comité de rédaction de l’Inuit Art Quarterly. Elle est aussi impliquée à Centraide, Montréal. Desmarais est titulaire d’un doctorat en histoire de l’art de Yale University, d’une maitrise en histoire de l’art du Williams College et d’un baccalauréat de Stanford University. Elle a quatre enfants.

Vincent Dumez

Codirecteur

Centre d’Excellence sur le Partenariat avec les Patients et le Public (CEPPP), Faculté de médecine et Centre de recherche du CHUM, Université de Montréal

Direction Collaboration et Partenariat Patient (DCPPP), Faculté de médecine, Université de Montréal

Stratégie de recherche en partenariat avec les patients et le public, Unité de soutien de Recherche Axée sur les Patients du Québec

__________________

Vincent Dumez (M. Sc.) est titulaire d’un B.A.A. en finances et d’une M.Sc. en management de HEC Montréal et en cours de réalisation d’un Doctorat en Sciences Biomédicale option éthique clinique de la Faculté de médecine de l’UdeM. Jusqu’en 2010 associé d’une firme de conseil en management, M. Dumez a accompagné plusieurs grandes entreprises en contexte de transformation.

Atteint de 3 maladies chroniques depuis plusieurs décennies, M. Dumez s’est engagé activement dans le développement du concept de « patient partenaire ». Cet engagement s’est notamment illustré dans son mémoire de maîtrise mais aussi par son action au sein de différents organismes communautaires.

Ce parcours l’a finalement conduit, en octobre 2010, à créer et prendre la direction du programme patient partenaire de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal. Mr Dumez co-dirige aujourd’hui un centre d’excellence de l’Université de Montréal à la mission plus large qui couvre à la fois le partenariat avec les patients et le public dans l’enseignement, les soins mais aussi dans la recherche.

M. Dumez collabore également avec différentes institutions de renom dont, entre autres : le Ministère de la santé et des Services Sociaux du Québec (MSSS), le Fond de recherche Québec Santé (FRQ-S), le Collège Royale des Médecins et Chirurgiens du Canada (CRMCC) ou encore, la Fondation canadienne d’amélioration des soins et services (FCASS). Il a été aussi membre du conseil fédéral aviseur « Pharmacare ».

vincent.dumez@umontreal.ca

ceppp.ca

Annie Janvier

Annie Janvier est professeur de pédiatrie et d'éthique clinique à l'université de Montréal.

Elle est membre du bureau de l’éthique clinique, de l’unité d’éthique clinique et de l’unité de soins palliatifs du CHU Sainte-Justine. Elle est la co-directrice des programmes de maîtrise et de PhD en éthique clinique de l’Université de Montréal. Dr Janvier est clinicienne chercheur et directrice de l’Unité de Recherche en Éthique Clinique et Partenariat Famille du centre de recherche du CHU Sainte-Justine.

Elle s'intéresse à la perspective des enfants et des familles dans des situations de vulnérabilité.

La majorité de ses projets de recherche impliquent un parent/patient en tant que co-investigateur. Elle a souvent mis en lumière les contrastes importants entre les perspectives parentales et celles des intervenants de la santé. Les résultats de ses recherches permettent de savoir comment optimiser la communication entre les professionnels de la santé et les patients/familles. Elle est aussi une avocate des parents et des patients, que ce soit pour la prématurité, les enfants avec limitations, ou pour défendre la cause des enfants et familles dans des décisions de santé publique (procréation médicalement assistée, école et pandémie).

Dr Janvier est l’auteur de nombreuses publications, vidéos et livres en éthique clinique et en médecine.

Bertrand Lavoie

Bertrand Lavoie est Banting Fellow à l’Institute for Health and Social Policy associé à la Faculté de droit de l’Université McGill et postdoctorant invité à l’Unité d’éthique du CHU Sainte-Justine. Il a une formation multidisciplinaire en sociologie (baccalauréat et maîtrise), en pédagogie (diplôme de cycles supérieurs), en droit (doctorat) et en éthique clinique (diplôme de cycles supérieurs en cours de réalisation).

Ses recherches portent sur les droits de la personne, la liberté de religion, le droit à l’égalité et le pluralisme des valeurs, en particulier au sein des établissements publics. Il est entre autres spécialisé dans la conduite d’études qualitatives, ayant réalisé plus de 200 entrevues semi-dirigées et près de 250 heures d’observations ethnographiques. Depuis 2018, ses recherches portent sur les droits constitutionnels dans le contexte de soins d’urgence et de soins pédiatriques.

Bertrand Lavoie a effectué des séjours de recherche au Centre for Socio-Legal Studies de l'Université d'Oxford au Royaume-Uni et à la School of Oriental and African Studies de l’University of London. Il est chercheur partenaire au Centre de recherches société, droit et religions (SoDRUS), chercheur collaborateur du Centre de recherche en droit prospectif (CRDP) et membre du Conseil interculturel de Montréal.

David Lussier

Dr David Lussier, MD, FRCP(c), est gériatre et a effectué une formation de 3 ans en douleur et soins palliatifs au Beth Israel Medical Center à New York. Il pratique à l'IUGM depuis 2004, surtout au sein de la clinique de gestion de la douleur chronique dont il est le directeur. Il est professeur agrégé de clinique à l'Université de Montréal, où il enseigne à différents niveaux d'étudiants.

Dr Lussier est directeur scientifique du programme AvantÂge du Centre de recherche de l'Institut universitaire de gériatrie de Montréal et est directeur associé au transfert de connaissances du Centre de recherche de l'IUGM. Il participe ainsi régulièrement au débat public et social, en intervenant dans divers médias.

En plus de son expertise en douleur, Dr Lussier est intéressé par les soins palliatifs et de fin de vie, incluant l'aide médicale à mourir. Il est ainsi membre de la Commission sur les soins de fin de vie du Québec.

Jocelyn Maclure

Après avoir obtenu un baccalauréat à l'Université Laval (1997) et une maîtrise à l'Université de Victoria (1999), Jocelyn Maclure s'est vu décerné un D. Phil. à l'Université de Southampton (R-U) en 2003 (titre de la thèse : « Disenchantment and Democracy: Public Reason under Conditions of Pluralism »). Il a réalisé des stages postdoctoraux au Centre de recherche en éthique de l'Université de Montréal et à l'Université de Toronto (2003-2004) et il a été professeur ou chercheur invité dans plusieurs universités. Il est président la Commission de l'éthique en science et en technologie du Québec depuis janvier 2017. Il a œuvré comme analyste-expert pour la Commission Bouchard-Taylor sur les pratiques d'accommodement de la diversité culturelle et religieuse, co-présidé le groupe d'experts sur la question de l'aide médicale à mourir et l'inaptitude, et a collaboré la Section « Débats » de La Presse+. On peut souvent l’entendre à la Première Chaîne de Radio-Canada. Il est l'auteur de Retrouver la raison (Québec Amérique, 2016) et, avec Charles Taylor, de Laïcité et liberté de conscience (Boréal/La Découverte, 2010)

Philippe Mercure

Philippe Mercure est éditorialiste au journal La Presse. Titulaire d’un baccalauréat et d’une maîtrise en génie physique de Polytechnique Montréal, il s’est orienté vers le journalisme après l’obtention de la Bourse Fernand-Seguin. Il écrit à La Presse depuis 2005, où il a été journaliste économique, puis journaliste scientifique. Ses reportages lui ont valu à deux reprises le Prix d’excellence Caisse de dépôt et placement du Québec – Bank of America Merrill Lynch en journalisme économique et financier, ainsi que des nominations aux Prix Judith-Jasmin et au Concours canadien de journalisme. Il est coauteur des essais Le petit livre vert du cannabis (Québec Amérique) et David Saint-Jacques – Oser l’espace (Éditions La Presse).

Antoine Payot

Antoine Payot, MD, PhD, Professeur agrégé au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal, est pédiatre et néonatologiste au CHU Sainte-Justine où il dirige l’Unité d’éthique clinique Mère-Enfant depuis 2010, il y est aussi directeur médical du Bureau du Partenariat Famille. Il est membre du Centre de recherche et co-dirige l’Unité de recherche en éthique et partenariat.

Directeur du Bureau de l’éthique clinique de la Faculté de médecine, il y est responsable de l’enseignement de l’éthique dans les programmes de formation médicale pré et postdoctorales. Il a mis sur pied et dirige les programmes postgradués de maitrise et de PhD ainsi que le microprogramme en éthique clinique de l’Université de Montréal.

Marjorie Vadnais

Dre Majorie Vadnais est pédopsychiatre au CHU Sainte-Justine depuis 2011. Elle y est également Chef du service d'urgence psychiatrique, Membre de l'Unité d'éthique clinique depuis 2013 et Membre du service de consultation-liaison.

Geneviève Bureau

Geneviève Bureau œuvre dans le milieu du service social depuis 2002 et elle fait partie de l'équipe de l'urgence du CHUSJ depuis presque 12 ans. A travers ses fonctions, elle intervient auprès des patients et de leurs familles vivant une crise ou de la détresse. Elle collabore également avec l'université de Montréal dans des ateliers traitant de l'interdisciplinarité auprès des futurs professionnels de la santé.