Biographies

PAR ORDRE ALPHABÉTIQUE

M. Pierre Blain

Après des études universitaires à l’Université de Montréal, Pierre Blain a fait carrière dans la fonction publique fédérale en tant que gestionnaire en analyse de programmes et en communications.

Depuis 2002, M. Blain a mis son expérience professionnelle à contribution dans des organismes sans but lucratif d’abord à la Fondation Émergence en mettant sur pied la Journée de lutte contre l’homophobie, puis dans des groupes de défense des droits en santé. Il est présentement Président directeur général de l’organisme Les Usagers de la Santé du Québec (LUSQ).

Pierre Blain a reçu la Médaille de l’Assemblée nationale du Québec et la distinction 40 personnalités pour les 40 ans de la Charte de la Commission des droits de la personne et des droits de la jeunesse.

Mme Rose-Marie Bouchard

Rose-Marie Bouchard est conseillère en architecture d’entreprise à la Régie de l’assurance maladie du Québec. À ce titre, elle a contribué aux réflexions stratégiques ayant mené à la conception du Carnet santé Québec. Aujourd’hui, elle contribue activement aux travaux et mandats de niveau stratégique et tactique portant sur les besoins informationnels des usagers dans le contexte de leurs parcours de soins et services en santé et service sociaux.

Dre Héloïse Cardinal

La Dre Héloïse Cardinal a effectué sa formation prédoctorale à l’Université de Sherbrooke. Elle a complété sa formation en néphrologie à l’Université de Montréal et par la suite une maîtrise et un doctorat en épidémiologie et biostatistique à l’Université McGill. Dre Cardinal s’intéresse aux biomarqueurs d’insulte vasculaire et à leur utilité clinique en néphrologie et en transplantation. Elle s'intéresse également à l'utilisation de l'intelligence artificielle et de l'optimisation mathématique afin de favoriser la création d'outils de soutien à la décision clinique lors de l'offre de reins de donneurs décédés par Transplant Québec. Son programme de recherche est supporté par le Fonds de recherche du Québec – santé, les Instituts de recherche en Santé du Canada, le Programme National de Recherche en Transplantation du Canada, l'Institut de Valorisation des Données et le Centre de recherche du CHUM.

Dre Marie-José Clermont

Pediatre néphrologue, professeur adjoint, impliquée en transplantation rénale pédiatrique depuis de nombreuses années au CHU Sainte-Justine. Elle a pu constater et participer aux nombreuses avancées scientifiques de la transplantation et à l’établissement de Transplant-Québec à partir de «Métro-transplant» dans les années 90. Elle a fondé le comité d’Éthique de cet organisme, et participe aux délibérations de de Transplant-quebec depuis le milieu des années 80.

Impliquée dans l’enseignement de l’éthique à tous les paliers du curriculum medical et membre du microprogramme de deuxième cycle en éthique clinique. Membre de l’unité d’éthique clinique du CHU Sainte-Justine depuis sa fondation.

Elle participe aux activités de la Fondation du rein, au Conseil d’Administration National. Au CHU Sainte-Justine, elle gère aussi le programme Parachute, qui chapeaute la transition des patients adolescents et jeunes adultes vers les milieux de soins adultes.

Dre Amélie Du Pont-Thibodeau

Dre Du Pont-Thibodeau est néonatalogiste au CHU Sainte-Justine. Elle a complété un fellowship en éthique clinique au Maclean Center for Clinical Medical Ethics de l’Université de Chicago, et a complété un PhD portant sur le statut moral et le meilleur intérêt des nouveau-nés. Elle est responsable du volet consultatif de l'unité d'éthique clinique de l'hôpital Sainte-Justine. Elle est membre exécutif du Bureau de l'éthique clinique de la Faculté de médecine de l'Université de Montréal. Elle est aussi directrice du programme de médecine néonatale et périnatale de l'Université de Montréal.

Dre Annie Janvier

Annie Janvier est pédiatre néonatologiste spécialisée en éthique clinique. Elle travaille auprès de patients et familles confrontés à des décisions difficiles, tels les enjeux de fin de vie ou en contexte d’incertitude.

Elle est membre du bureau de l’éthique clinique, de l’unité d’éthique clinique et de l’unité de soins palliatifs du CHU Sainte-Justine. Elle est la co-directrice des programmes de maîtrise et de PhD en éthique clinique de l’Université de Montréal. Dr Janvier est clinicienne chercheur et directrice de l’Unité de Recherche en Éthique Clinique et Partenariat Famille du centre de recherche du CHU Sainte-Justine. La majorité de ses projets de recherche impliquent un parent/patient en tant que co-investigateur. Sa recherche s’intéresse à l’expérience et la perspective des parents/patients en situation de fin de vie, d’incertitude ou de maladie grave. Elle a souvent mis en lumière les contrastes importants entre les perspectives parentales et celles des intervenants de la santé. Les résultats de ses recherches permettent de savoir comment optimiser la communication entre les professionnels de la santé et les patients/familles. Elle investigue les impacts positifs qui suivent l’intégration les parents/patients ressources (« vétérans ») dans les équipes de notre système de santé, autant en clinique, en éducation ou en recherche.

Dr Janvier est l’auteur de nombreuses publications, histoires et livres en éthique clinique et en médecine.

Dr Michel Lallier

L'intérêt en recherche et en biologie moléculaire à débuté avec mon bac en biologie moléculaire à l'Université de Sherbrooke de 1983 à 1986. J'ai travaillé au laboratoire de Martha Sue à l'Institut du Cancer de Montréal à l'été 1984 et 1985.

La transplantation est devenu mon autre champ d'intérêt depuis le début de ma formation en chirurgie en 1991. Après ma résidence en chirurgie, j'ai fait mon fellowship en chirurgie pédiatrique et en transplantation.

La recherche clinique en greffe se fait surtout en greffe rénale au CHUM. Nous travaillons actuellement sur un projet de transplantation d'hépatocytes chez le rat LEC. Les hépatocytes seront bientôt remplacés par des cellules souches que nous isolerons au laboratoire.

Mme Marie-France Langlet

En 2004, le fils de Marie-France Langlet, alors âgé de neuf ans, est diagnostiqué d’une leucémie aigüe non-lymphoblastique au Centre Hospitalier Universitaire Ste-Justine (CHUSJ). Il y subit alors plusieurs traitements de chimiothérapie et une greffe de moelle osseuse. Dès le début et tout au long de l’hospitalisation et des suivis, elle s’est impliquée à fond dans les traitements, en étroite collaboration avec le personnel soignant. Dès le début, elle a ressenti également le besoin d’aider d’autres familles qui vivaient le même combat que le sien dans le retour à la santé et au bonheur de leur enfant.

Depuis la complète guérison de son fils, en 2013, Mme Langlet s’est investie activement dans plusieurs initiatives en matière de partenariat-patient au CHUSJ, en particulier au sein du service d’oncologie. Elle a également siégé sur le Comité des usagers du CHUSJ de 2014 à 2017 et sur le Conseil d’administration du CHUSJ en 2017. Depuis le début de l’année 2018, elle assure le

Dre Guylaine Larose, MD, LLM

Dre Guylaine Larose est pédiatre urgentiste au CHU Sainte-Justine. Elle a complété une formation en droit à l’Université d’Ottawa ainsi qu’une maitrise en droit et politique de la santé à l’Université de Sherbrooke. Dre Larose enseigne à l’Unité d’Éthique Clinique du CHU Sainte-Justine. Elle a un intérêt marqué pour les enjeux éthiques en clinique, notamment la confidentialité à l’ère des médias sociaux, les questions liées au consentement aux soins ainsi qu'à la sécurité des soins.

M. Guy Laurion

Je travaille dans le réseau de la santé et des services sociaux depuis 1976 aux fonctions de cuisinier et mécanicien en orthèses prothèse

Je suis membre du Syndicat des travailleuses et travailleurs du CIUSSS Centre-sud de Montréal et actuellement j’accompagne le syndicat dans différents dossiers.

J’occupe des fonctions syndicales depuis 1978 entre autres de président de mon syndicat, à la direction politique de la Fédération de la santé et des services sociaux-CSN.

En voici quelques dates :

  • 2009 – 2018 : Membre du comité exécutif de la Fédération de la santé et des services sociaux CSN à titre de Vice-président responsable du personnel paratechnique, services auxiliaires et métiers
  • 2000 – 2007 : Membre du bureau fédéral au titre de représentant de la mission réadaptation
  • 2008-03 : Fusion Institut réadaptation de Montréal et l’hôpital de réadaptation Lindsay
  • 1998 – 2008 : Membre du Conseil d’administration de l’Institut de réadaptation de Montréal
  • 2010 – 2018 : Co-président syndical l’Association paritaire en santé et sécurité du travail secteur affaires sociales - ASSTSAS

J’ai participé aux commissions parlementaires :

  • Travaux lors de la présentation à la Commission avec les citoyens sur le projet de loi 115 – Loi visant à lutter contre la maltraitance envers les aînées et toute autre personne majeure en situation de vulnérabilité.
  • Commission parlementaire sur les Soins à domicile.
  • Commission parlementaire sur la Réforme du réseau de la santé et des services sociaux du Dr Barrette.

J’ai participé aux forums sur les CHSLD et les soins à domicile organisés par M.Barrette.

J’ai été l’initiateur et porteur politique du dossier des Rendez-vous nationaux portant sur l’avenir du système public de santé et services sociaux juin et décembre 2014 réunissant l’ensemble des acteurs du réseau – 400 participantes et participants et des suites avec l’alliance 15 solutions.

Mme Dominique Leclerc

Dominique est autrice, co-metteure en scène et interprète de la pièce Post Humains produite une première fois à Espace Libre en 2017, en reprise au même endroit en 2019, et ensuite présentée en tournée au Québec et en Allemagne. Post Humains a été finaliste au prix Michel-Tremblay 2018 qui récompense le meilleur texte porté à la scène. Depuis 2009, Dominique est codirectrice et comédienne pour la compagnie Les Biches Pensives qui a présenté Gamètes de Rébecca Déraspe (2017-2019) et Comment je suis devenue touriste de Jean-Philippe Lehoux (2012- 2013) au Théâtre La Licorne, ainsi que Deux ans de votre vie de Rébecca Déraspe au Théâtre d’Aujourd’hui (prix du public Auteur dramatique BMO 2011-2012). Comme comédienne, elle a été de la production L’Idiot; adaptation du roman mythique de Dostoïevski par Étienne Lepage et Catherine Vidal, mise en scène par Catherine Vidal, au Théâtre du Nouveau Monde, en 2018. Elle a participé à la création Trois de Mani Soleymanlou pour sa version québécois et parisienne. Elle a incarné Aaron dans la production Titus de la compagnie Les Écornifleuses, mise en scène par Édith Patenaude; (Périscope en 2017 et Prospero en 2018). Elle est depuis 2013 en tournée à l’international avec Alice in Wonderland, présenté en anglais et en français; une production de la compagnie Tout-à-Trac, mise en scène par Hugo Bélanger. Dominique est aussi des cocréateurs du collectif Rien à cacher (Possibles et Jamais Lu), et du Ishow, produit à plusieurs reprises au Canada et en tournée en France.

Prof. Pascale Lehoux

Pascale Lehoux détient un baccalauréat en Design industriel (1989), un Ph.D. en Santé publique (1996) et a effectué sa formation postdoctorale en Science & Technology Dynamics à l’Université d’Amsterdam (1997). Elle est professeur titulaire au Département de gestion, d’évaluation et de politique de santé de l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Son équipe de recherche oeuvre au sein de l’Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal (IRSPUM). Elle est membre du Conseil d’administration de l’Institut national d’excellence en santé et services sociaux (INESSS).

Pascale Lehoux a publié une centaine d’articles scientifiques. Ses travaux ont examiné les stratégies de conception des innovations médicales et les politiques de soutien à l’innovation. Ceux-ci ont clarifié l’impact des modèles d’affaires et du capital de risque sur le développement des innovations au sein d’entreprises dérivées (spin-offs). Un projet dont les analyses sont toujours en cours a consisté en un exercice de prospective technologique avec des membres du public. Son plus récent programme de recherche, In Fieri, a pour objectif de produire et diffuser de nouvelles connaissances sur la conception, le financement et la commercialisation de l'innovation

Raphael Mimeault, patient à Sainte-Justine depuis 2002

Sainte-Justine, au cours des années, est devenue ma deuxième maison. J’y ai grandi, appris, et devenu une meilleure personne. Elle m’a apprise à comprendre avant de juger, à respecter et surtout à aimer. Tout au long de ma vie elle m’a donnée du temps, de la patience, des soins, de la motivation et surtout de l’amour. En quelque sorte elle a forgé l’adolescent que je suis.

Aujourd’hui, j’ai la chance de redonner du temps, de la patience et de l’amour à cet établissement. J’aimerais l’améliorer du mieux de mes capacités, capacités d’adolescent qui aime son hôpital. Parfois dans une maison il faut y apporter quelques changements, que ce soit de la réparation ou de la décoration. J’aimerais rendre Sainte-Justine plus belle, lui apporter une touche de décoration. Sainte-Justine a décoré ma vie et j’aimerais en faire autant pour elle.

Raphael est le premier usager mineur à être membre du Comité des Usagers de Sainte-Justine

Steeve Mimeault, père d’un patient depuis 2002

Sainte-Justine, cet hôpital formidable que jamais, au grand jamais je ne voulais rencontrer. La vie en a décidé autrement!!!! On a eu des soins merveilleux, on a rencontré des personnes extraordinaires, on a pleuré, rit, chialé… Notre présentation sera l’histoire de notre parcours à Sainte-Justine et évidemment notre perception comme usagers de ce qui permettrait technologiquement à cet hôpital d’être vraiment plus adapté aux besoins de nos enfants, de nos mamans et aussi de nos papas qui sont parfois tout simplement impuissants face à la maladie.

Dr Antoine Payot, MD, PhD

Professeur agrégé de pédiatrie et néonatologiste au CHU Ste-Justine depuis 2004.

Détenteur d’un doctorat en Bioéthique de l’Université de Montréal, il a mis sur pied et dirige un programme de formation universitaire de maitrise et de doctorat en éthique clinique.

Il dirige l’Unité d’éthique clinique mère-enfant du CHU Sainte-Justine depuis 2011 ainsi que le Bureau de l’éthique clinique de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, responsable de l’enseignement de l’éthique à la Faculté de médecine.

Il est aussi chercheur et représentant de la néonatologie pour l’unité de consultation en soins palliatifs.

Il est auteur de plusieurs articles scientifiques, de chapitre de livre en éthique et soins palliatifs pédiatriques, ainsi que co-auteur du livre « introduction à l’éthique clinique, un guide pour aborder la pratique », publié en 2015.

Ses projets de recherches s’inscrivent dans le cadre de l’éthique clinique, s’intéressant aux problématiques materno-fœtales dans le cadre du diagnostic anténatal d’anomalies sévères, sur la notion de qualité de vie, sur l’implication des parents et des familles dans les prises de décisions médicales complexes ainsi que sur le partenariat de soin.